AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Changement dans l'air ! Réouverture du forum le 1 juillet 2013 ! Le Nouveau contexte est mis. N'hésitez pas d'aller jeter un oeil dans le panneau d'affichage et dans nos prédéfinis !

Partagez | .
 

 « Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chasseur de vampire & inventeur
avatar



× MESSAGES : 1385
× INSCRIT LE : 02/12/2012

Plus en détail
× DON: I'M A GENIUS ! ★
× RELATIONS: ☂ MUM & DAD (~) ☂ ELISE (♥✝) & THE VAMPIRE (~) ☂ THE GEEKS FRIENDS (++++) ☂ JUDE LEE (--?) ☂ ABYSS ALAKAY (?) ☂ LEAH CLEARWATER (++) ☂ NEIGHBOURS (---) ☂

MessageSujet: « Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||   Mer 1 Mai - 15:56



« Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. »
MUSIC THEME Δ Toxic - A Static Lullaby
P
armi le peu de client que j'ai, j'ai d'abord - en plus grand nombre - ceux qui me demandent rien que par curiosité, qui viennent juste me voir parce qu'ils sont intrigués par ce que je fais mais ils n'y croient pas vraiment pour autant. Peut être qu'en rentrant chez moi ils s'attendraient à des livres de sorcelleries où des trucs dans ce genre là, bref ce qu'on peut voir dans n'importe quels films ou n'importe quels livres de fantastique. Certains vont même jusqu'à me moquer de moi !! Ensuite, il y a totalement l'inverse, ceux qui y croient à fond mais qui sont totalement à côté de la plaque... Lorsqu'ils me décrivent la créature, ça se rapproche plus de Dracula que les véritables vampires si vous voyez ce que je veux dire ! Puis, il y a les réels clients, un tout petit groupe de personnes qui n'ont pas osés me contacter avant parce qu'ils s'attendaient à tomber sur une arnaque. Et aujourd'hui, j'eus la chance incroyable de tomber sur l'un d'eux. C'était une personne plutôt âgée et bien que l'on pourrait penser que ce genre de personne bougerait que très peu, cette dernière était agitée et sur le qui-vive regardant aux alentours comme si elle était poursuivit. Je l'avais invité à rentrer chez moi et lui avait proposé gentiment du thé. Il accepta. Je lui demandais alors qu'est ce qui se passait, est-ce qu'il avait été attaqué par l'une de ces créatures ou tout simplement harcelé pour une raison qu'il pouvait totalement ignorer. Il m'avait alors parler un peu de sa vie, et surtout de sa fille, qu'il a revu il y a peu de temps dans les bras d'un beau jeune homme. Un peu trop jeune pour elle, d'ailleurs avait-il rajouté ! Il avait dit que dès le premier regard, il ne l'avait pas apprécié. Il était plutôt prétentieux et voyait ce jeune homme plus en tant que coureur de jupon qu'autre chose.. Et il avait même engagé un détective pour le surveiller et affirmer ce qu'il disait. Son instinct ne l'avait pas trompé, c'était bien vrai. Il allait voir chaque filles qu'il courtisait à une heure précise jusqu'au jour où le détective avait rapporté qu'il l'avait vu bondir sur l'une de ces demoiselles avant de disparaître comme par magie, en pleine nuit. Il avait rapporté tout cela à mon client avant de lui dire qu'il préférait arrêter l'enquête. L'homme m'avait alors informé qu'il était certain, que ça ne pouvait être autre chose, surtout quand il vit mon inscription prêt de ma porte, ! Ça ne pouvait faire aucun doute ! Il me donna alors un maximum de renseignements pour aller retrouver ce vampire comme les nombreux lieux qu'il fréquentait par exemple. Ainsi j'attendis le soir, le meilleur moment où ces maudits buveurs de sangs sortaient pour s'attaquer à leurs victimes, pour partir en traque. Je m'étais équipé d'un maximum d'arme pour le vaincre sachant qu'en pleine ville, il fallait être efficace et le plus rapidement possible ! Je parcouru Forks pendant de nombreuses heures en frôlant les murs et essayant du mieux que je pouvais d'éviter tout individu qui pourrait m'arrêter dans ma chasse comme par exemple un groupe d'ivrogne au coin de la rue qui pourrait être violent. J'ai faillis en rencontre un d'ailleurs ! Mais je me suis caché dans l'ombre, dans un cul-de-sac et j'ai attendu qu'ils passent pour pouvoir reprendre ma marche. Et c'est là que je l'ai vu, aux bras d'une fille peu habillée en cette soirée un peu froide. J'ai attendu qu'ils s'approchent un peu plus vers moi, mais mon plan tomba à l'eau lorsqu'il s'arrêta un peu avant. Lorsque j'ai vu plaqué la pauvre jeune femme contre le mur, j'ai compris. Je me suis mis à courir à pleine vitesse afin d'essayer de l'arrêter, mais il avait déjà ses crocs planter dans le cou de sa proie qui se débattait tant bien que mal. Je l'arrêtais en lui bondissant dessus, couteau en main, tentant de le planter dans son cou pour le décapiter mais il n'eut point de difficulté pour me repousser violemment contre un mur, ma tête heurtant douloureusement la paroi. Je me laissais tomber sur le sol, assommé...

Il faisait toujours noir lorsque je me réveillais. Par chance, le vampire n'avait point décidé d'en finir avec moi alors qu'il aurait bien pu facilement le faire, mais non ! Par contre, il ne se loupa pas pour le coup. Je me tenais la tête, ça faisait atrocement mal. Je papillonnais plusieurs fois les yeux afin de reprendre mes esprits et surtout d'avoir une meilleure vue sur l'endroit où je me trouvais. Je finis par me relever doucement avant de m'aider du mur et frôler le haut de mon crâne avec mes doigts ayant sentit un liquide couler le long de ma nuque. Du sang. Je grimaçais à la vue. Il ne s'était, mais alors, pas du tout loupé ! Il aurait bien pu être attiré par l'odeur, peut être qu'il n'avait plus faim ou alors je n'étais pas si appétissant que cela... Mais il aurait bien pu me tuer, j'étais après tout une menace pour eux.. Et puis, peu importe ! L'important, c'était que j'étais en vie ! Mais cette jeune femme qu'il avait attaqué, où était-elle ? Je fis deux trois pas en zigzagant, tentant de faire un maximum de chemin sans trébucher Et c'est là que je l'ai vu, étendu sur le sol baignant dans son propre sang. Elle avait les yeux grands ouverts, la bouche semi-ouverte et couverte de blessures typique d'un animal qui aurait pu la tuer... Je tombais à genoux prêt d'elle avant de refermer ses paupières & de rester ainsi pendant plusieurs minutes. La mort d'un humain était toujours un échec. Je m'en voulais terriblement, j'aurais pu la sauver, mais j'ai mal agis. Non, habituellement je n'ai pas autant de difficulté ! Surtout avec les armes que je possédais sur moi ! Je tapais du poing sur le sol, j'étais dégoûté à l'idée que non seulement cette femme était morte, mais que le vampire qui avait commit ce crime n'allait pas s'arrêter là et il allait en tuer d'autres, sûrement comme la fille de mon client...

Je me suis alors relevé. Bien mon état, je ne devais pas en rester là et reprendre mes recherches pour le retrouver avant qu'il n'en tue une autre... Je serrais la mâchoire. Il fallait que je me calme aussi, la culpabilité n'allait en rien m'aider dans cette histoire au contraire, cela risquait bien de me tuer. Oui, peut être m'avait-il laissé en vie une première fois, mais s'il voyait que je pouvais réellement devenir dangereux, il me laisserait sûrement pas une deuxième chance et toutes ces personnes avaient besoin de moi... Sans me vanter ! J'en avais massacré un petit groupe de vampires, et même si ce n'était pas assez pour que les mortels puissent vivre paisiblement, jusqu'alors, je pense que je suis le seul à agir ainsi... Je pris mon courage à deux mains et laissais le corps ici - sachant qu'il valait mieux que quelqu'un d'autre le trouve... - et je repris ma marche. Cependant, je fus arrêté bien vite. Un homme venait de pointer un arme sur moi, m'arrêtant net dans mon action. Sans réfléchir, je levais les mains en l'air, même si je tenais toujours l'arme blanche qui avait servit à attaquer le vampire. Je ne savais plus comment réagir. Peut être était-ce des brigands qui voulaient voler ce que je possédais ou mon argent, mais l'homme fut rejoins par d'autres personnes... Je commençais à croire que c'était la police. Ooohhh non, pas ça... C'était pas la première fois que j'avais quelques petits problèmes avec la justice. Par moment j'ai provoqué quelques petites dégradations avec mes armes. J'avais également fait fuir quelques passant en les effrayants avec mon équipements vu qu'ils se dirigeaient tout droit vers une sangsue. Mais jusqu'à maintenant, personne ne m'avait arrêté parce que je me trouvais non loin d'un cadavre et qui plus est, j'étais en position d'armes. Ce pouvait me coûter gros pour moi. Je pouvais être accusé pour un crime que j'ai pas commis. Mais le pire dans tout cela, c'est que je ne pouvais rien leur dire à propos des vampires !! Ils me riraient au nez ! Et je craignais que mon dossier ne soit aussi vierge qu'on ne le pense. Il suffit que des voisins rapportent que j'ai perdu la boule suite à la perte d'une petite amie tuée par un ours et j'étais bon pour la prison... Non, je me sortais toujours des mauvais pétrin, ça n'allait pas tomber aujourd'hui tout de même..? Pas ce soir ? Restant sur place, les bras toujours bien levés, je regardais chaque flics tout en m'agitant de façon plutôt nerveuse avant d'annoncer... «
- Jee...euuuuuhhhhh.. C'est un malentendu, je vais tout vous expliquer... ».

_________________

« It started out as a feeling. Which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word. And then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry. I'll come back. When you call me. No need to say goodbye. Just because everything's changing. Doesn't mean it's never been this way before. All you can do is try to know who your friends are. As you head off to the war »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



× MESSAGES : 100
× INSCRIT LE : 02/02/2013
× MÉTIER : Policier

Plus en détail
× DON: Loup-garou noir
× RELATIONS: Charlie Swan, coéquipier ▲ Léah Clearwater, imprégnée ▲ ??,?? ▲ ??,??

MessageSujet: Re: « Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||   Jeu 2 Mai - 16:16






Campbell & Jude



Jude avait eut une journée plus ou moins banale. Il avait commencé à travailler assez tôt. Son coéquipier était en congé maladie, il avait donc eut seul la charge du nouveau stagiaire. Quelle poisse! Ce petit avait parfois du mal à comprendre les choses pourtant simples. Ils avaient passés leur journée à encoder des dossiers, à interviewer deux trois témoins dans des affaires diverses. Il ne se passait pas grand chose à Forks aujourd'hui. C'était pourtant un vrai repaire à monstres! Jude ne le savait que trop bien.
La matinée était passée assez vite, peut-être même un peu trop vite. La pause de midi était arrivée. Jude emmena le stagiaire dans un petit snack qu'il connaissait et qu'il avait l'habitude de fréquenter avec Charlie. Il dévora près de trois hamburgers et leurs frites. Le loup pouvait par moment avoir un gouffre à la place de l'estomac. Pourtant, même sans faire trop d'exercices il perdait rapidement les kilos qui auraient put être de trop. Il avait un excellent métabolisme.

Le soir arriva et avec lui, l'heure de fin de travail. Le stagiaire s'apprêtait à partir mais il leur restait encore deux trois dossiers à fignoler. Une fois cela terminé, il ne restait plus grand monde au commissariat. Le téléphone de l'un des bureau sonna. Un policier décrocha et nota les informations sur un bout de papier. Il lanca ensuite un regard à Jude, lui tendant la note. Il lu. Il y avait le nom d'une rue inscrite et les mots "possible meurtre en cours". Pas de temps à perdre! Jude attrapa son flingue qu'il mit à sa ceinture. Il prit sa veste et la mit en sortant du bâtiment. Il fit signe au stagiaire de prendre la place passager. Jude roula alors jusqu'au lieu indiqué. Il sortit le premier du véhicule et avança vers la ruelle. Il vit un homme, couteau en main et une femme, inerte au sol. Le type était recouvert de sang, il en avait plein les mains. Jude pointa son arme dans sa direction.

- Plus un geste!

- Jee...euuuuuhhhhh.. C'est un malentendu, je vais tout vous expliquer...

- Lachez votre arme et poussez la du pied jusqu'ici!

L'homme obéit. Jude stoppa le couteau avec son pied tandis que l'un des autres policiers fraîchement arrivé menotta le suspect, lui dictant ses droits. Jude releva le pied, observant l'arme. Il n'y avait du sang que sur le manche. Il laissa le stagiaire mettre l'arme dans un plastique, sans y laisser la moindre empreinte.
Alors que le suspect était conduit vers l'un des véhicules officiel de la police, Jude s'avança vers la pauvre femme et l'observa. Il remarqua les deux points dans son cou, témoignage d'une attaque de vampire. Il huma discrètement l'air. Il n'y avait plus de vampire aux alentours.

Arrivé au commissariat, le suspect fut envoyé dans l'une des salles d'interrogatoire. Jude entra et s'installa face à l'homme. Il sortit les papiers de celui-ci.

- Campbell Page. 25 ans, d'origine anglaise. Vous venez faire quoi à Forks ? Peu importe. Vous savez qu'un couteau comme le votre peut être considéré comme une arme ? Et vous allez sans doute me dire que c'est un pur hasard si vous portez sur vous le sang frais de la femme retrouvée morte à vos pieds tandis que vous teniez votre couteau en main ?
Depuis combien de temps êtes vous dans cette ville ?



_________________


" Un conseil petit : évite d'exaspérer les grands loups de trois mètres, ça ne t'apportera rien de bon. "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de vampire & inventeur
avatar



× MESSAGES : 1385
× INSCRIT LE : 02/12/2012

Plus en détail
× DON: I'M A GENIUS ! ★
× RELATIONS: ☂ MUM & DAD (~) ☂ ELISE (♥✝) & THE VAMPIRE (~) ☂ THE GEEKS FRIENDS (++++) ☂ JUDE LEE (--?) ☂ ABYSS ALAKAY (?) ☂ LEAH CLEARWATER (++) ☂ NEIGHBOURS (---) ☂

MessageSujet: Re: « Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||   Ven 3 Mai - 16:43



« Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. »
MUSIC THEME Δ Toxic - A Static Lullaby
O
k ok, je venais de me retrouver dans le pire des pétrins que je pouvais avoir. En tant que chasseur de vampires, sans doute beaucoup de personnes pourraient penser qu'on a plus de chances de se faire tuer par un vampire que de se faire arrêter par la police et pourtant. Il fallut que ce soir, elle soit plus rapide que prévu. En effet, habituellement, il me suffisait de laisser le corps inerte sur le sol, et d'attendre que le reste se passe, mais quand on vous aperçoit avec des instruments suspects et un corps inerte à côté de vous, on peine à croire que vous êtes innocent. Moi même, j'avais du mal à penser le contraire avec ce que je possédais. Au fond, je l'étais un peu : je tuais - certes des vampires -, mais je tuais quand même ! Toutefois, rien n'indiquait l'existence des vampires dans la lois et rien ne disait quels étaient leur droit. Et puis ils tuaient librement des humains pour faire passer cela pour des attaques animalières, il y avait de quoi se défendre ! Mais ce soir, je pense que c'est même pas la peine de leur faire part de la vérité. Les vampires restent pour la plupart des humains, une créature de légende que l'on ne rencontre que dans les livres. Point. Et j'avais essayé maintes reprises d'expliquer la vérité à nombreux mortels à mes risques et périls, sachant que la plupart pensait que j'étais un peu toqué. Les voisins, c'est pas grave. Mais on ne rigole pas avec la justice, le moindre mots pouvait me mettre derrière les barreaux même si je n'avais pas commis le meurtre de cette pauvre jeune fille et que le véritable assassin était toujours en liberté... « - Lâchez votre arme et poussez la du pied jusqu'ici ! ». Lorsque l'homme m'ordonna de faire ceci, je ne perdis pas un instant. Pas la peine de prendre la fuite, j'étais cerné et je savais que trop bien que si je me mettais à courir, cela me rendra encore plus suspect encore et puis je ne voulais en aucun cas recevoir une balle de leur flingue. Je posais donc délicatement mon couteau sur le sol avant de le pousser avec le pied dans sa direction comme il l'avait demandé. Qu'est ce que cela me faisait de la peine de perdre l'une de mes armes bien que ce n'était pas l'une des meilleures que je puisse posséder... Contre les buveurs de sang en tout cas ! Mais si au moins ça pouvait me sauver, autant le faire et puis c'est pas comme s'ils avaient prit mes meilleurs armes ! Fort heureusement d'ailleurs. Je n'espérais point qu'ils obtiennent un mandat de perquisition et imaginer la tête qu'ils feront s'ils visiteraient mon laboratoire. Là, plus rien ne pourrait m'innocenter... Je fus brusquement sortit de mes pensées par un policier qui me plaquait presque contre un mur pour pouvoir me menotter.. A croire que j'avais l'air d'un dangereux serial killer ! Je baissais le regard me laissant faire, d'un côté j'avais peur et je tremblais à l'idée que sans doute, c'est ce qui se passera. Tout le monde pourrait penser n'importe quoi à cause d'une simple erreur de ma part. Et les personnes qui me détestaient déjà tant à Forks. A présent, ils me haïront plus que jamais, me considérant comme un monstre !? Oh mon dieu, je ne préférais point y penser. Non, je n'avais aucunement raison de m'inquiéter. Je n'avais pas commis ce crime, je n'avais donc rien à me reprocher, mais au fond, je peinais à croire que j'étais si innocent que cela...

Je fus donc emmené dans l'une des voitures. Bien que je fus en proie à la panique et que je commençais à trembler légèrement, je tentais de m'apaiser en jetant un coup d’œil sur le paysage qui défilait. Afin de m'occuper en quelque sorte. Et pour oublier se qui m'arrivait. Enfin, nous arrivâmes à la destination finale, jusqu'à une salle d'interrogatoire. On m'installa avant que le temps ne me semble long. Je regardais les mouches voler, me recroquevillais par moment sur moi-même lorsque je jetais des coups d’œil sur la vitre en face de moi - combien étaient-ils derrière cette glace ? - et attendais patiemment que quelqu'un ne viennent m'interroger sur ce qu'ils venaient de se passer. Je serrais la mâchoire tentant de trouver un scénario ressemblant à celui que j'avais assisté sans qu'il n'y ait d'histoire de vampires, mais à peine ais-je planifié tout cela, qu'un homme qui était parmi ceux qui m'avaient arrêté, vient s'installer devant moi plaçant de nombreuses feuilles sur la table... «
- Campbell Page. 25 ans, d'origine anglaise. Vous venez faire quoi à Forks ? Peu importe. Vous savez qu'un couteau comme le votre peut être considéré comme une arme ? Et vous allez sans doute me dire que c'est un pur hasard si vous portez sur vous le sang frais de la femme retrouvée morte à vos pieds tandis que vous teniez votre couteau en main ? Depuis combien de temps êtes vous dans cette ville ? ». Improviser semblait être plus compliqué que prévu. Je recommençais à trembler en gardant le regard baissé sur la table et n'osant regarder mon interlocuteur. Je secouais la tête, tentant de me contenir et après une inspiration, je finis par prendre la parole... «- Je.. Je suis ici depuis que j'ai.. dix ans je crois... Mes parents avaient décidés de venir ici par pur hasard, ils voulaient tout quitter pour trouver un autre petit endroit où ils pourraient vivre tranquillement. J'ai décidé de rester ici bien que je ne vois plus mes parents... Je me suis... habitué à l'environnement. ». Arriva ensuite des questions bien plus importantes et surtout complexe à répondre. C'est vrai que ça pourrait être ridicule qu'un homme tâché de sang d'une victime n'ait aucun rapport avec l'enquête et qui plus est s'il possède un couteau. Quoique, peut être pourrais-je dire la vérité ? «- En effet, c'est par pur hasard ! Je l'ai vu étendu sur le sol... Je me suis rapproché pour savoir si elle était juste inconsciente ou non !... Heum.. Je l'avais vu se faire attaquer par un ours... Il me semble. J'ai sortis mon couteau pour pouvoir attaquer la bestiole avant qu'elle ne prenne la fuite... C'est pour ça que je courrais... En fait... ». J'osais alors faire un petit rire nerveux bien que la situation n'était pas adapté pour. Maintenant, il fallait que je dise pourquoi j'avais un couteau sur moi.. Pourquoi avais-je une arme sur moi.. Pourquoi ? «- J'imagine que cette lame pouvait être considérer comme une arme... Je m'en sers pour mes pique-niques... Oh et pour attaquer les ours... Et les pumas ! Enfin, pour me protéger en général : Forks est connu pour ses attaques d'animaux de la forêt ! ». Oh le vilain mensonge. Je ne savais si cette petite histoire allait passer, surtout que j'hésitais énormément. Surtout pour le coup du pique-nique. Stupide. Surtout quand on a pas de nourriture sur soi. Je me permettais de relever le regard pour surveiller la réaction du policier, allait-il me croire ?

_________________

« It started out as a feeling. Which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word. And then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry. I'll come back. When you call me. No need to say goodbye. Just because everything's changing. Doesn't mean it's never been this way before. All you can do is try to know who your friends are. As you head off to the war »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Au Mauvais Endroit, Au Mauvais Moment. » ★ JUDE LEE. ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Books :: 
Forks
 :: Le centre-ville
-