AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Changement dans l'air ! Réouverture du forum le 1 juillet 2013 ! Le Nouveau contexte est mis. N'hésitez pas d'aller jeter un oeil dans le panneau d'affichage et dans nos prédéfinis !

Partagez | .
 

 You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Ven 19 Avr - 21:00


Félix Barthelomew
Filtzgerald-Descartes


« - Il y a deux "L" dans votre prénom ?
- J'aimerais bien mais, je n'ai que deux jambes.
»

Carte d'identité

Nom : Filtzgerald-Descartes
Prénom : Félix Barthelomew.
« Félix avec un accent aiguë », précise-t-il de son inflexion made in britain.
Age : Trente-huit ans.
Origine : Son père est anglais, sa mère française.
Statut matrimonial : Modérément célibataire, dans une drôle de situation.
Profession : Agent spécial de l'Interpole.
Don : Il détecte les mensonges.
Célébrité : Andrew Scott
Psychologie

Félix est un personnage propre sur soi, propre dans ses mots, propre dans ses opérations. C’est un garçon qui calcule tout et prend conscience de toutes les conséquences. Pas plus manipulateur qu’un autre, il trouve à imposer son autorité par d’autres manières plus ou moins subtiles. Social comme savent l’être les animaux de son espèce, Félix est d’une hypocrisie dégoulinante. Il vous trouve beau, aimable, aime votre café qui dégage un parfum de purin et vous sert cordialement la main.

Félix est un fabulateur né quand lui-même à cette capacité innée à découvrir les plus beaux mensonges. Il ment sur son nom, son âge, sa vie et filtre précieusement les données qu’il dévoile. Enfant psychologique et intellectuel, Félix n’aime ni les sports qui font suer, ni la violence quand il doit l’administrer lui-même. Pourtant, il sait apprécier la peur que la pure brusquerie peut inspirer. Aussi enjoindra-t-il d’autres gus pleins de muscles de s’occuper de ce genre de corvée pour lui, petit homme sans vigueur.

Félix n’aime pas se salir. Il est maniéré, doux, possède des mimiques efféminées et très appliquées. Il porte du Brummell et du Westwood, se parfume de Chanel et porte une Rolex. Il sent la richesse et l’élégance européenne. Félix évite les contacts, dit qu’il respire mal, qu’il a besoin d’air et esquive avec habileté les poignées de main lorsqu’il ne porte pas ses gants. Félix est très haut, très précieux. Se sent absolument supérieur et le fait largement comprendre. L’humiliation est un art. Félix supporte peu la frustration et est un capricieux garçon qui sait comment et quand avoir ce qu’il veut.

Professionnel, froid, cynique, très peu aimé de ses co-camarades de l’Interpole, Félix est un homme désespérément seul qui s’isole du reste de la société. La solitude lui pèse très discrètement sur les épaules et c’est pour palier à ce vide affectif, l’agent se paie tapins et prostitués et traine derrière lui un petit homme à la fidélité canine et aux relents forts d’alcool et de sueur et plein d’une volonté forte.


Histoire


Le grand-père de Félix était un vieux gallois qui avait posé ses racines dans la tumultueuse Londres, loin du calme vert et frais des pâturages de son bled natal. Il y rencontra une jeune étudiante en langue avec un accent très charmant auquel il tomba amoureux et se maria deux ans plus tard. De cette union éclectiquement européenne naquit un petit garçon aux grands yeux de faons. Félix eut une enfance tranquille entouré d’une mère fantôme et d’un père coup de vent, tous deux magistrats.

Aussi était-il naturel que Félix oriente ses choix de carrière vers le judiciaire et le droit. Il entama un petit cursus juridique avant de devoir entrer dans l’armée. C’était par amour pour son pays qu’il s'enfonça dans les bureaux lustrés des forces britanniques et offrit son âme à sa formation. Il n’eut que peu de peines à se faire glisser discrètement dans la police et entrer dans les services secrets. C’est très jeune qu’il monta les grades et se confirma l’un des éléments les plus jeunes et les plus doués de sa promotion. Cette estime de ses supérieurs lui valut la raillerie de ses camarades et balaya toute sympathie que Félix put garder pour ses congénères. Il se fit une place très confortable auprès des hauts rangs et ne tarda pas à rejoindre ses nouveaux amis.

Si Papa et Maman ne s'informèrent que très peu des missions données à Félix, ils firent du garçon une fierté familiale, l’élevant en modèle auprès du petit frère Filtzgerald. Cette dignité si facilement acquise, Félix dû la perdre lorsqu’il fallut assumer des préférences sexuelles très portées sur ses homologues masculins. Aussi, très chrétiens, très fermés entre eux, les parents s’éloignèrent du fils et Félix se retrouva aussi seul qu’il ne l’eut jamais été.

Comme Scotland Yard offrait le couvert et remboursait les frais supplémentaires en missions, que Félix était rarement chez lui, il ne se prit jamais d’appartement à Londres et se contenta des hôtels palaces offerts à l’œil. Financièrement, Félix n’eut jamais à se plaindre. Ses comptes grossissaient à vue d’œil et après s’être fait cadeau de Rolex, de Ferrari et de Chanel, le jeune 007 n’eut bientôt plus de caprice à assouvir. Pour contenter ses affections frustrées, c’est auprès de jeunes tapins motivés qu’il trouva son plus grand bonheur.

Très peu de temps après une suite de succès professionnel, on lui proposa une gracieuse place auprès de l’Interpole. Le poste avait déjà été chauffée par un ancien commando qui, après une violente altercation, décida de prendre prématurément sa retraite. Ainsi, ne laissant derrière lui aucun potentiel héritier, on désigna le plus prometteur des services secrets anglais comme légitime successeur. Entrant au service de la police internationale, Félix hérita de tous les biens de son prédécesseur. Un gars plutôt huileux, grassouillet sur les bords mais très pratique était dans le bureau, au moment où le garçon l’annexa de sa haute présence.

Depuis lors, Félix s’accommode de ses petites habitudes vieillardes et du parfum de gin qui lui colle à la peau. Il y trouve un certain réconfort et se complait même à se sentir chez lui là où son malhabile assistant se traine.

Des affaires étranges de meurtres, d’attaques d’animaux et une police très inactive. Ce phénomène se repend partout dans le monde. Un livre publié, les choses sont un peu plus troubles qu’on ne le laisse penser. Félix fait chier son petit monde avec ses arrogances de garçons pourris. On l’envoie donc loin, dans la campagne profonde pour l’éloigner et le faire enquêter sur les événements mystérieux de Forks, avec un bouquin à lire comme devoir. Félix fait ses valises, fait entrer son aimable Tobias dans ses cartons et prend l’avion le plus proche pour dire adieu au Royaume qui l’a vu naitre. Tout cela l’emmerde et Félix espère se débarrasser au plus vite de ce dossier pour s’en porter mieux.

God save the Queen.




Derrière l'écran

Peh&Pi - Je fête mes 19 ans aujourd'hui. - Ca fait un moment que je devais poser un petit agent fédéral sur ces terres-là. J'ai trouvé temps et inspiration. - Rien de particulier pour le moment. - code validé par Jesse


fiche by Sybline, codage by Mrs Hyde pour le forum Twilight Books


Dernière édition par Félix Filtzgerald le Sam 20 Avr - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chasseur de vampire & inventeur
avatar



× MESSAGES : 1385
× INSCRIT LE : 02/12/2012

Plus en détail
× DON: I'M A GENIUS ! ★
× RELATIONS: ☂ MUM & DAD (~) ☂ ELISE (♥✝) & THE VAMPIRE (~) ☂ THE GEEKS FRIENDS (++++) ☂ JUDE LEE (--?) ☂ ABYSS ALAKAY (?) ☂ LEAH CLEARWATER (++) ☂ NEIGHBOURS (---) ☂

MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Ven 19 Avr - 21:30

Spoiler:
 

    *Ahem* ... What a Face
    Bienvenue Parmi Nous & Bonne Chance pour la Finition
    de ta Fiche de Présentation ! :3

_________________

« It started out as a feeling. Which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word. And then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry. I'll come back. When you call me. No need to say goodbye. Just because everything's changing. Doesn't mean it's never been this way before. All you can do is try to know who your friends are. As you head off to the war »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



× MESSAGES : 583
× INSCRIT LE : 23/01/2013

Plus en détail
× DON:
× RELATIONS:

MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Sam 20 Avr - 9:49

Bienvenue Parmi Nous! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Sam 20 Avr - 12:17

Merci, mes choux.
Oh oui, crie, criez, criez derrière mon passage.

Je pense avoir terminé ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Fragile petite humaine
avatar



× MESSAGES : 206
× INSCRIT LE : 06/12/2012
× MÉTIER : Etudiante

Plus en détail
× DON: Prémonition
× RELATIONS: Richard Brewster: Pére,Klara Brewster: ma tante, Connor : Amour ♥

MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Sam 20 Avr - 19:42

Bienvenue sur le forum Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries-rpg.forumgratuit.org/forum
Invité

Invité



MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Sam 20 Avr - 21:34

Bienvenue bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Sam 20 Avr - 22:14

Merci, adorables hémophages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   Mar 23 Avr - 12:21

Alors j'ai lu l'histoire, le caractère, c'était déjà fait mais avant de te valider, j'ai pas pigé au début car tu parles de ton grand-père et après tu passes à la naissance d'un petit garçon et puis tu parles de ton enfance.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald   

Revenir en haut Aller en bas
 

You've gotta admit, that's sexier # Félix Filtzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» You're gone and I've gotta stay high, all the time, to keep you off my mind
» 05. ♫ You Gotta Help Me Out ♫ [Anthony K. Garfield]
» Nuage d'Eden, If life was more sweet, we would never to admit something that hurts us|| 12 Jan.
» Dear agony, just let go of me, suffer slowly, is this the way it's gotta be ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Books :: 
Come on!
 :: Version 2 :: Présentations
-