AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Changement dans l'air ! Réouverture du forum le 1 juillet 2013 ! Le Nouveau contexte est mis. N'hésitez pas d'aller jeter un oeil dans le panneau d'affichage et dans nos prédéfinis !

Partagez | .
 

 Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Lun 11 Fév - 18:49

Je m'étais accordée un jour de repos cette semaine, je prenais mon lundi pour me rendre dans les alentours de Forks, pour me nourrir et éviter de prendre mes clients pour des réservoirs de sang. J'aurai bien croqué plus d'un cette dernière semaine, quelle idée j'avais eu d'ouvrir un bar alors que le sang humain m'attire beaucoup trop?
Mais je pouvais encore me contrôler, j'avais bien deux cent ans d'expérience et les Volturi étaient très heureux de me voir m'installer là bas, incognito près des Cullen et du reste de Forks, je pouvais leurs rapporter le moindre faux pas, ou le moindre pas d'ailleurs de chaque personne présente près de mon bar.

J'étais certaine que ma présence allait intriguer pas mal de monde, en priorité les Cullen et les loups... Ils seraient là à attendre eux aussi le moindre faux pas de ma part, mais j'étais bien prudente, je me nourrissais en dehors de la ville et aujourd'hui d'ailleurs, j'allais à Port Angeles pour aller boire un peu.
Je n'allais pas faire de meurtres, je ne voulais pas attirer trop l'attention sur moi et je n'avais pas envie de commencer à couler mes cadavres, l'air de rien, c'est épuisant et à chaque fois ou presque, je manque de me casser un de mes superbes ongles... Hors de question de m'embêter avec un corps aujourd'hui.

J'avais pris ma décapotable, ouverte de ce fait, faisant voler mes cheveux au vent, la voiture roulant bien trop vite, bien au dessus de la limite autorisée mais je n'ai rencontré aucuns policiers... Si cela aurait été le cas, je me serais chargé d'eux, ils ne me résistaient jamais d'une manière ou d'une autre.

Je finis par me garer près du port, je descendit du véhicule, un grand sourire aux lèvres rouges écarlate par le rouge à lèvre. Des hommes étaient présent et me regarder de haut en bas, on aurait presque dit qu'ils avaient l'eau à la bouche en voyant mon corps sculpté mais je fis mine de rien et je suis partis dans les ruelles à la recherche d'une personne qui serait susceptible de me rassasier avec bonheur... Ma recherche ne fut pas très longue, l'un des hommes qui m'avait vu arriver, m'avait suivi et me siffler, en me retournant, j'ai pu constater que c'était le plus moche des quatre et cela me désola.

Cet homme ne me donnait pas du tout envie, je n'avais clairement pas envie de croquer dans une personne mal rasée, mal odorante, avec une apparence négligée et à l'odeur d'alcool bon marché... Je ne savais pas quoi faire pour m'en débarrasser, alors j'ai accéléré le pas, mais cela ne fit que lui donnait encore plus envie de me suivre.
J'eus alors l'idée de lui faire croire que je ne savais plus où me rendre, lui donnant l'occasion de me rattraper, je fis alors la jeune femme apeurée... Un rôle que j'aime jouer face aux imbéciles.

« Oh non, laissez moi ! »
L'homme se mit à rire, un rire qui pourrait faire froid dans le dos à toutes les jeunes femmes inexpérimentées. Hors, moi... Je l'étais !
L'homme finit par m'attraper le bras et il me plaqua contre le mur, plaqua sa main contre ma fesse et tenta de la faire remonter dans mon haut, touchant ma peau du même coup.
Je ne lui ai pas laissé plus de temps pour se faire plaisir, je lui ai attrapé les parties intimes et j'ai pressé à lui faire mal, il en fut tordu de douleurs et se mit à gémir, en me priant de le lâcher...

« Pas de chances mon gaillard, tu as trouvé plus forte que toi... »
Je l'ai lâché pour l'attraper les épaules et le surélevé, en le faisant glisser contre le mur...
« La prochaine fois que tu voudras t'en prendre à une femme, repense à... çà!»
Et je l'ai mordu au cou, avec un dégoût qui pouvait se lire sur mon visage mais j'ai continué à boire, jusqu'à ce que cela lui donne la nausée et je l'ai lâché.
Je lui ai laissé assez de sang pour qu'il vive encore, j'ai bu assez pour me rassasier un peu, juste assez pour choisir correctement cette fois ma proie.
J'ai laissé l'homme que j'avais croqué, là où il était tombé... Il allait s'en remettre et vu sa tête, il ne voudra plus s'attaquer à une femme comme il a fait avec moi.

En lui tournant le dos, j'entendis quelqu'un et je finis par l’apercevoir, finalement, je n'étais pas seule dans cette allée, j'avais de la compagnie et jusque maintenant, je ne savais pas si cela allait être bon ou mauvais pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Chasseur de vampire & inventeur
avatar



× MESSAGES : 1385
× INSCRIT LE : 02/12/2012

Plus en détail
× DON: I'M A GENIUS ! ★
× RELATIONS: ☂ MUM & DAD (~) ☂ ELISE (♥✝) & THE VAMPIRE (~) ☂ THE GEEKS FRIENDS (++++) ☂ JUDE LEE (--?) ☂ ABYSS ALAKAY (?) ☂ LEAH CLEARWATER (++) ☂ NEIGHBOURS (---) ☂

MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Ven 15 Fév - 21:58

« Rencontre sous le ciel de Port-Angeles. »

ZEPHYR BOUCHARD & MATHILDA DAVIS & CAMPBELL R. PAGE
» мusic тнeмe «
Que dire. A Forks, question chasse, ce n'était plus si facile que ça. Au départ, il est vrai que je ne faisais plus réellement attention à mes faits et gestes, j'étais plutôt insouciant de ce que ça pourrait causer. Jusqu'au jour où ça m'est tombé dessus sans prévenir... BIM ! Retrouvé sur une scène du crime, je fus vite confondu et soupçonné de meurtre alors qu'au contraire, j'étais juste présent pour sauver la pauvre victime du vampire, mais comment expliquer que l'on passait son temps à chasser lorsqu'on vous prenait pour un taré ? Impossible d'avouer quoique ce soit. Du coup... Je me suis mis à de moins en moins à chercher à expliquer ce qui se passait réellement à Forks aux alentours. Qui plus est je retirais mon annonce proposant de "détruire les vampires qui tourneraient autour de leur maison" et remplaçait plutôt par une inscription du style : "meurtre animalier ? Je pourrais vous aider". Alors, j'eus déjà plus de demandes. Même si la plupart du temps lorsque l'on venait sonner chez moi je restais cloîtré dans mon laboratoire... Cherchant à perfectionner au mieux mes inventions. Mais à chaque fois que je m'étais en marche mon imagination, j'avais comme un mur, impossible à contourner au fond de mes pensées. Comme si j'étais arrivé à la limite de mes capacités. D'un côté, je ne m'en étonnais guère. Rien qu'à voir la boîte que j'avais mis en œuvre, je me disais que je ne pouvais trouver mieux. Mais d'un autre côté, j'avais l'impression que ma carrière pouvait également s'achever ici. Trop de fait me faisait barrage et bientôt, j'en prenais un sacré coup. Une sorte de nostalgie venait peu à peu s'installer en moi tel un poison dévastateur et la première chose à laquelle j'avais songé étais de me laisser mourir dans mon laboratoire... Mais je ne pouvais tout de même pas laisser tout mes inventions à la portée de n'importe qui. C'est d'ailleurs grâce à eux que cela me redonnait du courage. Abandonner mon métier parce que je risquais d'aller en prison à tout moment ? Jamais ! Et puis j'avais un but à atteindre. Celui de retrouver Elise et de lui faire subir le même sort des autres vampires dont j'avais eus la chance de vaincre ! Qui sait si elle sera l'heureuse élue à vivre au fond de ma boîte toute l'éternité ? Pourquoi pas. Ça serait peut être un bon moyen de la punir sans pour autant l'exterminer. Peut être comprendra-t-elle ma douleur ? Peut être s'excusera-t-elle ensuite puis nous finirons par vivre heureux, tout les deux ? D'un côté, je n'attendais que de ça : la revoir et revivre les aventures que nous avions vécus. Faire comme au bon vieux temps sans se soucier qui est la proie ou le prédateur. Je pourrais la laisser chasser les humains pendant que je chasserais les vampires, c'est aussi simple que ça. Cependant... Ça semblait, mais ça ne l'était pas. Peut être n'avait-elle pas cherché une relation amoureuse en fin de compte. Seulement amadouer quelqu'un avant de lui bondir dessus. Mais j'espérais tellement que ça soit le contraire... !!!!

Je revois alors les moments que j'avais eus avec elle. Par de nombreux flash incessant et m'agressant. Me rappelant que d'un côté, c'était de sa faute si j'en étais arrivé à là, à cette situation plutôt dangereuse. Alors je m'énerve, je sens la haine monter en moi avant que je ne donne un coup de pied sur une bricole pour me calmer... Il fallait que je sorte pour prendre l'air. Et c'est ce que je fis, quittant mon laboratoire pour rejoindre la cuisine, cette pièce étant déjà bien plus conviviale. Mais cela ne m'empêchait pourtant pas de quitter mes pensées, alors que j'étais en train de me préparer un chocolat chaud, sourcils froncé, attrapant un journal en chemin avant de m'assoir à la table de la cuisine. Des questions comme arrêter mon travail ou ne pas l'arrêter se bousculait dans mon crâne. Et j'en ressentis la sensation de malaise. C'était bien la première fois que j'en étais arrivé à un tel point critique. Cependant, je savais que ce n'était pas une mauvaise chose non plus d'arrêter... Peut être pas complètement, mais pendant quelques semaines ?... Bah quoi, ça arrive à tout le monde de prendre des jours de congés, non ? Et puis, lorsque l'on vivait en plein cœur de l'action comme je le faisais, il fallait quand même un peu de repos. Mais cela signifiait donc que des personnes ne pourront pas compter sur moi lorsqu'ils tomberont sur un vampire. C'était cruel de l'accepter surtout lorsque je voyais le nombre de meurtre animalier qui se produisait à Forks sur le journal. Mais pas que... Port Angeles aussi par exemple est concerné !! Je me surpris à faire un petit sourire tenté d'y faire un tour avant de secouer la tête. Je devais oublier ce job. Même si des vies sont en dangers. Quoique ça ne m'empêchais quand même pas d'aller faire un p'tit tour, si ? Bien sûr que non !!

Je ne perdis pas mon temps à me préparer, prenant avec moi mon laser préféré, un vrai petit bijou avec également de nombreux pieux et couteaux dissimulés dans ma veste et partit en direction de la ville. Arrivé là bas, je ne pus m'empêcher d'afficher un grand sourire, respirant l'air à plein poumon, admirant l'illustre paysage.. Un bon territoire de chasse pour vampire... Même si en réalité, cela pouvait être n'importe où.. ! Je scrutais les environs, toujours sur mes gardes, bondissant au moindre mouvement, laser en main prêt à faire des rondelles de sangsues ! Me revoilà confiant, prêt massacrer les créatures de l'ombre et ressentant de nouveau se sentiment déjà si présent en moi, celui du stresse, de la suspicion. Bref, ces mêmes sentiments que l'on ressent lorsqu'on se sent sous une menace constante.. Le danger, l'action, l'aventure. Il faut dire qu'aujourd'hui je ne craints plus les vampires autant qu'avant, lorsque la chasse et moi, ça faisait deux. Il faut dire que même si je redoute mon intelligence, j'étais arrivé à un certain niveau jamais battu auparavant et j'attends de pied ferme le chasseur qui réussira à me battre niveau arme !!

... STOP ! Voilà une cible. Une très jolie belle cible devrais-je dire. Elle avait de longs cheveux blonds dégringolant en cascade, un maquillage dont un rouge à lèvre d'un rouge contrastant avec sa peau couleur craie... Bien évidemment, il y avait toujours des voyous pour poursuivre les jolies jeunes femmes pour leur faire passer un sale mauvais quart d'heure, mais malheureusement pour eux, pas de chance, s'ils comptaient faire la rencontre de cette demoiselle, ils risquaient bien de le regretter ! Allais-je m'opposer et bondir entre elle et le gang pour aller protéger ces malfrats ? D'un côté, je me disais que j'aurais un peu du mal d'assister à un carnage juste devant mes yeux et que, d'un côté, qu'un humain soit bon ou mauvais, je préférais tous les sauver. Mais après tout, s'ils poussaient le bouchon un peu trop loin, ils auraient donc mérités leur sort. Bref, peu m'importait la destiné de ces individus qui prenaient un malin plaisir à contempler la belle jusqu'à même la suivre !! Enfin, l'un d'eux avait décidé de la suivre. Quel grave erreur. J'en fis de même, mais sûrement pas pour la coincer dans un coin et de la toucher comme avait eut la répugnante idée de faire l'autre homme... Elle pouvait faire ce qu'elle veut de lui. Ce qui me préoccupait le plus était.. Avait-elle décidé de décimer qu'un mortel ce soir ? Ou plusieurs ? Qu'elle aille tuer l'autre mec, mais pas des innocents. Surtout pas. Alors je rampais contre les murs ou me cachait derrière des choses un maximum possible pour surveiller leur moindre faits et gestes jusqu'à ce que la vampire ne le morde au cou. Je fis un léger mouvement en arrière, tremblant légèrement. Même si j'avais dis que la vie de cet individu m'importait peu, voir une telle scène se dérouler sans même bouger le petit doigt pour l'aider en devenait terrifiant et j'avais d'ailleurs l'impression de passer pour un lâche... Mais j'avais un laser ! Pourquoi jouer les fuyards alors que l'on pouvait avoir facilement l'avantage sur quelqu'un ? J'avançais alors de quelques pas hésitant et aperçu que l'homme était en vie malgré ce qu'il venait de vivre.. Je repris ma marche rapide en direction de la vampire, levant peut à peu mon laser prêt à l'utiliser contre elle lorsqu'elle se tourna vivement. Je le rebaissais directement, le cachant derrière mon dos.. Je me sentais un peu confus et espérais qu'elle ne viendrait sûrement pas à m'attaquer.. Je pris la parole, pensant que cela pourrait peut être de me défendre un peu...


- Ç...Ça v..va, il ne... vous as pas fait..fait de mal ?

_________________

« It started out as a feeling. Which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word. And then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry. I'll come back. When you call me. No need to say goodbye. Just because everything's changing. Doesn't mean it's never been this way before. All you can do is try to know who your friends are. As you head off to the war »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Sam 16 Fév - 13:48

La vie d'avocate est souvent très difficile. Défendre des humains alors que vous savez qu'ils ont torrent, en attaquer d'autres alors qu'ils ont raison, trouver des preuves et d'autres trucs du genre. J'étais en plein procès, je devais défendre un tueur à gages qui fut évidemment reconnu coupable et a été condamné à 10 ans de prison. Lorsque la séance fut levée, je partis en direction du collège pour récupérer Moana. Puis nous partîmes à la boulangerie, comme à notre habitude. À la sortie des cours, je lui achetais toujours un pain au chocolat ou un croissant. Nous rentrâmes à la maison, où nous attendais Kélia.

J'étais lessivé mentalement après cette journée de paperasse. Je décidai donc de prendre un bain. Froid ou chaud peu m'importer, je voulais seulement me plonger dans de l'eau. Cela me détendait. J'ai 612 ans mais je m'amuse toujours à faire la même chose. Je prends de l'eau dans ma bouche la crache et la transforme en glace. Oui je sais ce n'est pas très...féminin. En sortant de ce doux moment de détente, Aaron rentra de son travail. Je lui fis un bisou en signe de salutation et il me le rendit.

Il n'était pas très tard, et le soleil était encore levé. Je décidai d'aller finir ma journée par un peu de shopping à Port-Angeles. Je mis mes chaussures à talons, enfilai mon manteau et prit mes clefs. Je montai dans ma voiture, mis le contact puis parti. Je ne roulais pas a une vitesse normal, mais avec mes yeux de vampires, je pouvais voir s'il y avait des policiers quelques pars. Ce qui ne fut pas le cas. Arriver à Port-Angeles, je marchai dans quelques ruelles puis entrais dans des magasins divers et variés.

Lorsque je m’apprêtai à repartir, une sorte d'adrénaline me traversa. C'était une sensation que je connaissais mais que j'avais oublié. Quelque chose me disait qu'il fallait que j'aille deux rue plus bas. C'était comme si une force invisible me poussait. Arriver devant une rue, je vis une femme blonde et un homme. Je compris qu'elle était un vampire sanguinaire lorsque posa sa bouche sur le cou de sa victime. Puis sortit de sa cachette, un homme brun. Lui je le reconnus tout de suite, c'était Campbell. Un chasseur de vampires que je m'entêtais à protéger pour je ne sais pas quelle raison. Il avait un laser entre les mains. La jeune femme blonde se retourna et dévoila son visage. Campbell baissa son arme et la plaqua dans son dos. Il bredouilla comme pour se sauver :

-Ç...Ça v..va, il ne... vous as pas fait..fait de mal ?

Après ces quelques mots, je fis un bond juste devant lui pour le protéger. Je voyais mieux la jeune femme. Je la connaissais. J’esquissai un sourire. Puis prit la parole.

-Zéphyr Bouchard, mais que viens-tu faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Sam 16 Fév - 18:48

Après mon bref repas, je fis face à un jeune homme et malgré ses efforts, j'avais remarqué son arme et je l'avais également senti... Une odeur peu commune quand on connais l'odeur habituelle des humains.
Je me suis demandé sur le coup si j'allais le croquer ou lui faire peur, il me posa une question... Cela me fit sourire, j'ai penché la tête sur le coté, cet homme m'intriguait mais avant que je ne riposte en parole ou en geste, quelqu'un se positionna entre l'inconnu et moi... Un peu frustré, j'ai tout d'abord regardé la nouvelle venue d'un mauvais oeil avant de la reconnaitre. Voilà bien des années que je ne l'avais pas vu et visiblement, elle avait toujours le même régime alimentaire, grand bien lui fasse, moi je reste avec mon sang humain.

Je lui répondit dans un sourire, avant de lui répondre calmement :
« Mathilda !! Si je m'attendais à te voir ?!!! »
Je me suis approchée d'elle à pas de vampire et l'ai prise dans mes bras, j'avais envie de la prendre ainsi, en si bonne amie qu'elle n'était.
Je me suis ensuite reculé pour l'admirer,

« Hum, tu n'a pas changé, tu n'a pas pris une ride! »
J'ai fait quelques pas en arrière pour lui laisser de la marge, la laisser bouger parce qu'elle ne pouvait pas se reculer à cause de mon diner qui était derrière elle.
D'ailleurs, l'espace d'un instant, je l'avais oublié, je me suis penché pour le voir et finit par dire à Mathilda :

« Tu protège la nourriture maintenant? Tu n'a pas changé enfaite... Oh rassure toi, ce n'est pas un reproche... Chacun ses goûts ! »

Toujours un sourire aux lèvres, j'attendis une réponse de l'une des deux personnes présentes devant moi, l'une un peu mal à l'aise et l'autre tout le contraire, mais cela ce comprenait.
Pour "rassurer" l'humain, je me suis adressé à lui :

« Tu peut sortir de ta cachette, je te croquerai pas, ton garde du corps est une trop bonne amie pour que je l'ai sur le dos... »

J'avais maintenant un air dégouté, j'aurai tant aimé me servir un peu de son sang mais je ne voulais du bagarre d'avec Mathilda, même si avec mon pouvoir, j'aurai peut être l'avantage mais je n'ai pas du tout envie de m'embrouiller avec elle... Je venais à peine de l'a retrouver... Je ne voulais pas la faire déjà partir.

« Pour te répondre ma chère, je me suis posée à Forks... Tu connais certainement ?! »
J'avais un air interrogatif sur le visage, un sourcil levé j'attendais qu'elle ne réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Chasseur de vampire & inventeur
avatar



× MESSAGES : 1385
× INSCRIT LE : 02/12/2012

Plus en détail
× DON: I'M A GENIUS ! ★
× RELATIONS: ☂ MUM & DAD (~) ☂ ELISE (♥✝) & THE VAMPIRE (~) ☂ THE GEEKS FRIENDS (++++) ☂ JUDE LEE (--?) ☂ ABYSS ALAKAY (?) ☂ LEAH CLEARWATER (++) ☂ NEIGHBOURS (---) ☂

MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Lun 18 Fév - 11:33

« Rencontre sous le ciel de Port-Angeles. »

ZEPHYR BOUCHARD & MATHILDA DAVIS & CAMPBELL R. PAGE
» мusic тнeмe «
- Ç...Ça v..va, il ne... vous as pas fait..fait de mal ?

Okay.. C'était bête de demander ça, sûrement m'avait-elle remarqué dès le départ en train de la suivre en même temps que l'autre homme, maintenant prêt à s'évanouir un moment à un autre... Toutes personnes qui en suivait une autre avait, pour la plupart, des mauvaises intentions et là, je venais sûrement de faire une grosse erreur en sortant de ma cachette. D'ailleurs, c'est à peine si j'essayais de cacher ma confusion avec mon ton peu sûr de moi. Ce qui semblait faire sourire la vampire, sans doute s'amusait-elle de la situation.. Une chose est sûr, je craignais qu'elle ne comptait pas faire ami-ami avec moi... Peu importe comment cela allait tourner, je me défendrais si besoin est... : j'avais une arme !! Seulement, je ne m'attendais pas à ce qu'une autre sangsue fit son apparition entre moi et l'autre inconnue.. Je fis automatiquement un bond en arrière. Allaient-elles se battre pour choisir qui s'abreuvera de moi en premier... !?! Allaient-elles partager "leur dîner" ensemble... !?! Jamais ! Je ne me laisserais pas faire ! Et d'ailleurs j'élevais mon bras, pointant mon laser dans la direction de la nouvelle arrivée, tremblotant de terreur lorsque je reconnu la voix de la jeune personne...

- Zéphyr Bouchard, mais que viens-tu faire ici ?

Mathilda Davis.. Fiou, je pouvais donc avoir la conscience tranquille, je ne me battrais pas ce soir. D'ailleurs, je baissais automatiquement mon arme lorsque je reconnu le ton de sa voix... Elle était végétarienne et n'était en aucun cas méchante à mon égard. Au contraire, elle m'appréciait même pour ce que je suis. Quelque chose fait, qu'à chaque fois que je me retrouve dans une mauvaise situation, elle fait toujours en sorte pour être là et me protéger... Elle est comme un ange gardien pour moi. Elle me sortis de plusieurs situations où je pris beaucoup de risque et encore ce soir, elle me sortait du pétrin. Apparemment, elle semblait connaître cette personne du nom de Zephyr Bouchard...

- Mathilda !! Si je m'attendais à te voir ?!!!

Quelle Histoire...! Moi qui était partit en route pour faire ma traque habituelle, voilà que je me retrouve spectateur devant la retrouvailles de deux vampires...!? Cela voulait dire que j'avais l'interdiction de tuer cette sangsue même si elle s'abreuvait du sang humain !? Quelque chose me disait de ne pas me préoccuper des relations de Mathilda bien qu'elle soit une grande amie, j'avais le devoir de protéger mon espèce et comme cette Zephyr est une menace alors, qu'elle soit une amie de Malthilda ou pas... Et bien, je pouvais profiter de ce moment d'inattention pour lui trancher la tête avec mon laser ?... Mais sans doute Mathilda n'appréciera pas mon geste. Elle ne cherchera plus à me protéger comme avant. Et si j'osais la moindre attaque en ce moment même, peut être laissera-t-elle l'autre sangsue me bondir dessus...

Je restais dans mes pensées, ne voulant cependant pas les gêner à papoter entre amie, et restait dans mes pensées, lorsque je la vis s'approcher un peu trop prêt pour prendre ma protectrice dans ses bras, ma première réaction fut de reculer légèrement afin de créer un peu d'espace entre elle et moi... Juste par précaution... J'écoutais cependant leur parole et fut plus qu'amusé par ces belles paroles de la part du vampire sanguinaire sur le non changement du physique de Mathilda. Cela me fit tirer un rictus : les vampires ne vieillissent pas, ils restent tel quel... Mon sourire se perdit vite lorsque je la vis poser son regard sur moi avant de prendre la parole en s'adressant par contre à Mathilda...


- Tu protège la nourriture maintenant? Tu n'a pas changé enfaite... Oh rassure toi, ce n'est pas un reproche... Chacun ses goûts !

Bien que la peur grouillait en moi par la présence de cette vampire, j'arrivais plus ou moins à la cacher, la dévisageant de façon hautaine. A vrai dire, en tant que chasseur de vampires, être encore aujourd'hui traité de proie était le genre d'injure que j'avais du mal à supporter. Je préférais encore espérer être le prédateur dans le jeu du chat et de la souris entre humain et vampire. Mais je savais que malheureusement, présentement, je ne pouvais m'imposer face à elle. Seul Mathilda faisait barrage entre nous pour éviter que nous nous entretuons. Si elle n'aurait pas été là, sûrement serais-je en train de l'attaquer à coup de lasers, même à mes risques et périls... C'est ce que je faisais toujours.. Mais là, je ne faisais rien, et continuais de regarder silencieusement la créature de l'ombre de façon dédaigneuse...

- Tu peut sortir de ta cachette, je te croquerai pas, ton garde du corps est une trop bonne amie pour que je l'ai sur le dos...

Elle semblait attristée. Disait-elle réellement la vérité ? D'un côté, c'est vrai qu'elle ne pouvait m'attaquer au risque de s'attirer les foudres de Mathilda qui me considérait plus comme de la famille. Ça serait une trahison de sa part... Pareils me concernant si je tentais de tuer Zephyr qui semblait être son amie. Peut être ne pourrais-je donc pas la tuer aujourd'hui... Mais si je viendrais à la revoir seule, alors je n'hésiterais pas. Il faut juste espérer ne pas retrouver Mathilda au même moment que Zephyr comme c'était le cas maintenant... Je souris à la vampirette, essayant de me montrer le plus amical possible puis je repris la parole, ne bougeant pas de place malgré sa consolation..

- La prudence est mère de sûreté.. Je ne bougerais pas d'ici...

Puis c'est alors qu'elle expliqua qu'elle était arrivée à Forks, en reprenant son attention sur Mathilda. C'est en restant derrière ma gardienne que je ne pu m'empêcher de penser que j'avais de grandes chances de la retrouver... Et peut être de la traquer...

_________________

« It started out as a feeling. Which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word. And then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry. I'll come back. When you call me. No need to say goodbye. Just because everything's changing. Doesn't mean it's never been this way before. All you can do is try to know who your friends are. As you head off to the war »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   Mer 27 Fév - 8:48



Rencontre sous le ciel de Port-Angeles. Zéphyr, Campbell & Mathilda


Je sentis l'arme de Campbell ce levez dans mon dos, j'esquissa un sourire lorsqu'il la baissa. Il dut reconnaître ma voix car c'est juste après avoir parler qui la présence de son laser disparu.Je vis que Zéphyr était étonnée et joyeuse en même temps lorsque je m'interposa entre eux. Elle me dit qu'elle ne m’étendais pas a me voir. Je me dis dans ma tête qu'alors nous étions deux. Elle s'approcha de moi, me serras dans ses bras, recula, puis ajouta.

-Hum, tu n'a pas changé, tu n'a pas pris une ride!

Je me mis a rire et la regarda de haut en bas. Je déclara.

-Et ben dis donc, je vous que la beauté et toi, vous ne faites toujours qu'un.

Elle recula encore un peu. Je sentis bouger dans mon dos. J'avais oublier Campbell. Je regarda au dessus de mon épaule pour voir si tout allez bien. Apparemment oui. Il avait une main dans le dos pour cacher son arme. Mes yeux se portèrent de nouveaux sur Zéphyr. Je l'a vis se pencher pour apercevoir mon protéger. Elle prononça quelque parole.

-Tu protège la nourriture maintenant? Tu n'a pas changé en faite... Oh rassure toi, ce n'est pas un reproche... Chacun ses goûts !

Je n'aimais pas quand elle me reprocher mon régimes. Je fis la moue, l'a regarda bien droit dans les yeux et déclara avec un ton calme comme je savais le faire.

-Les humains ne sont pas de la nourriture ni des jouets! Ils ne méritent peut être pas tous la vie j'en conviens. Mais il ne sont pas tous mauvais. Il ne faut évidemment pas prendre exemple sur nos ex maris!

Puis elle dit a Campbell qu'il pouvait sortir de sa cachette, qu'elle ne lui ferait rien car nous étions trop bonnes amies et qu'elle ne voulait pas de conflit. Je fis un demi tour pour apercevoir la réaction de Campbell. A ma grande surprise il lui souris et déclara le plus calmement possible:

-La prudence est mère de sûreté.. Je ne bougerais pas d'ici...

Je souris a ses paroles. Il n'allais donc pas ripostez par la force. Je lui pris la main comme pour le rassurer, et me retourna pour faire face de nouveau a Zéphyr. Elle m’expliqua alors qu'elle était venus habiter a Forks et me demanda si je connaissais.

-Tu dois te douter de ma réponse. Alors pour te répondre oui je connais très bien, ma fille et ma petite-fille sont scolariser dans cette ville et nous habitons très près.

Je lui souris et attendis sa réaction. Je sentis que je l’aurais souvent chez moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre sous le ciel de Port-Angeles [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Sous un ciel de guerre, le métal chante toujours juste. [Aurah-Fini]
» ô nuit belle nuiiit sous un ciel, d'Italiiie ♥
» Sous un ciel lourd comme une meringue [sp Xerxes]
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Books :: 
Come on!
 :: Version 1 :: Les rp
-